Historique de l’école

L’école BER a été fondée en 1952 par Roger Bertholet et sa femme qui l’ont dirigée jusqu’en 1990. Dès 1991, la direction a été reprise par leur fils, Jean-Luc Bertholet, bientôt épaulé par Myriam Gomez, puis Karima Boulharouf et Isabelle Baudet. Dès janvier 2010, Jean-Luc Bertholet cède son poste à Karima Boulharouf qui devient alors l’administratrice de l’Ecole.

Dans les années 1950 à 60, L’école BER proposait tous les degrés primaires (1 à 6) et l’équivalent de ce qui devint plus tard le cycle (degrés 7 à 9). Elle accueillait également des élèves en fin de journée pour des devoirs surveillés.

Au début des années 70, l’école lança une formation de secrétaires médicales, des cours de français pour étrangers et des classes de maturité. Les filières maturité et primaire furent fermées au début des années 80.

En revanche, on développa le français pour étrangers en y adjoignant les cours spécifiques pour les examens d’entrée dans les universités suisses (dits « examens de Fribourg »). Ces examens, outre le français, nécessitent une préparation en mathématiques, anglais, histoire ainsi qu’une branche à choix.

Depuis, la panoplie s’est élargie mais en conservant une orientation de niveau élevé (Universités, HES, Ecoles polytechniques fédérales).

 

Charte pédagogique de l’Ecole BER